Hortense de BEAUHARNAIS
biographie par François JARRY, aux éditions Bernard Giovanangeli - 2009
 
Notre Président honoraire, Charles Melchior de Molènes, a accueilli sur le stand de notre Association au Forum des Associations de Neuilly, qui s'est tenu au Théâtre du 167, avenue Charles de Gaulle les vendredi 18 et samedi 19 septembre 2009, François JARRY, qui demeure à Neuilly et vient de publier aux éditions Bernard Giovanangeli, une passionnante biographie de Hortense de Beauharnais.
 
Au cours d'un entretien très riche entre ces deux férus d'histoire, François JARRY a rappelé les faits :
" Hortense de Beauharnais est pour toujours présente à Neuilly, immortalisée en compagnie de sa mère Joséphine, dans la salle des Fêtes de l'Hôtel de Ville.

Un grand tableau de 1906, œuvre du panoramiste Téophile Poilpot, évoque brillamment la magnifique réception du 8 juin 1801 donnée au château de Neuilly par Talleyrand, ministre des relations extérieures, afin de célébrer le passage en France du roi d'Etrurie, l'actuelle Toscane, Louis 1er de Bourbon-Parme, premier souverain nommé par Napoléon. On distingue, parmi les quinze cents autres invités, tout près de l'épouse du 1er consul, une blonde jeune fille de dix-huit ans vêtue d'une robe blanche brodée d'or, au visage encore empreint des rondeurs de l'adolescence. Au mois d'août 1804, Hortense, devenue la princesse Louis Bonaparte, retourna souvent au château de Neuilly alors propriété de son amie Caroline, la maréchale Murat, sœur du nouvel Empereur. La splendide demeure qui dominait la Seine en face de l'île de la Jatte fut le théâtre d'une impitoyable rivalité amoureuse dont l'enjeu était le séduisant Charles de Flahaut, aide de camp de Murat et futur père du duc de Morny…

Née en 1783 et morte en 1837, belle-fille et belle-sœur de Napoléon 1er, éphémère reine de Hollande, Hortense de Beauharnais fut un témoin et une actrice de premier plan de l'épopée impériale, à l'étonnante et très romanesque destinée. Comme sa mère Joséphine, elle était aussi une femme exceptionnelle, musicienne, amoureuse de la nature, pleine de charme et de sensibilité. Première dame des Cent Jours, elle fut d'un total dévouement aux côtés de Napoléon, mais sans illusions quant à l'issue du vol de l'aigle…Ce n'est pas là l'épisode le moins touchant de son extraordinaire existence… ".

François JARRY ajoute : " J'ai aussi voulu faire découvrir toute la force et la dimension de son engagement au service du libéralisme politique à la veille et au lendemain de la Révolution de 1830 ainsi que l'influence déterminante qu'elle exerça sur le destin et les orientations idéologiques du futur Napoléon III. Un lien très fort l'unissait à ce fils dont elle a forgé la conscience politique et à qui elle a transmis l'amour de la liberté. La tumultueuse jeunesse italienne d'insurgé carbonaro de Louis-Napoléon surprendra bien des lecteurs. La fidélité sans faille d'Hortense à la cause impériale et au progressisme de la Révolution française, dont elle a pourtant été la victime, en font un personnage particulièrement intéressant, injustement méconnu mais qui ne manquera pas d'attirer la sympathie d'un très large public ".
 
Notre avis : Portrait intimiste foisonnant d'anecdotes, ce livre offre également un éclairage particulier sur les faits de la " grande " histoire. C'est aussi un voyage à travers la Martinique, la France, la Hollande, la Suisse et l'Italie, de la fin du règne de Louis XV à l'avènement du second Empire. On y découvre combien, généreuse et romanesque, vibrant pour sa famille, gardienne de l'héritage révolutionnaire et impérial, artiste et passionnée, Hortense de Beauharnais fut une véritable héroïne romantique.

(Le livre est disponible à la Librairie du Roule 67, avenue du Roule à Neuilly (Mme Dunois) au prix de 20 euros - séance de dédicace le samedi 3 octobre 2009 de 15 à 18 h)